Notre lettre d'information

Pour s'abonner à la lettre d'information d'Eth Ostau Comengés, cliquer ici



logo
Avril 2021
Avril dit à Mars : « Prête-m'en un, prête-m'en deux, prête-m'en trois [jours], et je mettrai à terre les vaches de ce mauvais vacher... »

Quoi de neuf ?

Une EOC

Augustum Convenarum !

La micro-toponymie disparaît petit à petit, par un effet de sédimentation, un peu comme en géologie... En effet, on remarque parfois la tendance à vouloir remplacer les noms anciens par des noms plus fantaisistes ou exotiques, en français ou parfois en anglais, pour faire plus« moderne », ou en castillan pour paraître plus « latin » et « sudiste ». Une façon de s'approprier un lieu et de le vider de son sens. C'est aussi le signe d'une profonde crise identitaire, celle d'un pays qui se demande : et moi, qui suis-je ? Un besoin d'exister dans ce grand bouillon culture mondialisée... et de vouloir se démarquer sans se rendre compte que l'on se noie encore plus.


ACTUALITÉS
Joan Miquèu : dèisha-mos parlar !

logo
Paul Molac député breton du groupe Libertés et Territoires défend une proposition de loi historique pour l'enseignement des langues minorisées en France. Vidée de sa substance en première lecture, puis partiellement rétablie par le Sénat, elle revient en seconde lecture ce 8 avril au Palais Bourbon. Alors, quel est l'enjeu de cette bataille ? Ce texte prévoit :
- 1. La possibilité de convention État/collectivité (commune, communauté, département, région) qui imposerait à chaque élève l'enseignement de la langue du territoire, aumoins une initiation. Ce qui implique aussi une formation des enseignants en conséquence...
- 2. La reconnaissance des écoles bilingues immersives (Diwan, Calandreta, Iskastola, Bressola, Scola Corsa et ABCM). Malheureusement, le dispositif permettant d'aller au-delà de 50% français / 50% langue minorisée, en faveur de la langue locale, ba quant à lui été supprimé.

Pour se faire entendre, Paul Molac a lancé un défi à l'humoriste breton Simon Cojean, aidé par l'alsacien Sepi, de faire une vidéo pour faire entendre au ministre de l'Education Nationale qu'il ne faut pas avoir peur des autres langues…
https://youtu.be/fCLYA8YemgA

Nous comptons sur vous pour dépasser le million de vues !


Jeudi 8 avril 2021
Archives départementales
17h30 à 19h.
logo
« Secrets de la langue d’Oc »
Atelier d’initiation à l'occitan (en visioconférence) conçu pour les débutants.
Animation : Pascal Bergougnan.
En partenariat avec le Mission chargée de la valorisation du patrimoine occitan du Conseil départemental de la Haute-Garonne.
- Inscription : envoyez un mail à
archives.action.culturelle@cd31.fr
Fin des inscriptions mercredi 7 avril – 17 h.

Entà'n saber mès :
https://www.facebook.com/events/438979563959559/




TOTAL FESTUM 2021 : Sent Joan se prépare...
Du 22 mai au 26 de juin

logo
Si les conditions sanitaires sont favorables, nous avons prévu de venir à votre rencontre pour échanger et surtout goûter à cette culture de feu : randonnées, conférences-débats, interventions dans les écoles, fête, concert, contes. Tout ce qu'il faut pour célébrer le feu, l'été et la culture gasconne !
Plus d'informations dans notre prochaine lettre…


Bagnères-de-Luchon
28 – 29 – 30 mai

logo
Printemps Gascon : Banhères capitala dera Gasconha !
Si les conditions sanitaires le permettent, la municipalité organise en partenariat avec un grand nombre d'associations et de partenaires comme Eth Ostau Comengés, une fête pour célébrer son identité gasconne. Le programme sera particulièrement riche : journée des enfants, concours de journalisme en occitan, foire, salon du livre, jeux, stages, forums, cafés gascons, contes, concerts, montée aux estives et lias e patzerias, etc.
Plus d'informations dans notre prochaine lettre…


Du champ au four !

logo
L'association Petanielle-Semences Paysannes œuvre à la conservation des semences de céréales, suivie par des paysans ou des jardiniers, elle a pour objectif la conservation et la diffusion de la biodiversité cultivée...
Ce travail se passe en terre occitane, donc par exemple ici à Sarp, à Saint-Bertrand-de-Comminges, et aussi, depuis l'année dernière, à Bausen avec l'aide de la chanteuse aranaise Alidé Sans.
Les semailles se font avec des variétés de nos terroirs : blés durs catalans pour les pâtes, froment tendre pour le pain, seigle, orge , paumelle de malterie, avoine, engrain, épeautres, maïs...
L'objectif commun, au-delà de la sauvegarde de ces semences, c'est de les rendre disponibles et de les promouvoir comme alternatives aux semences commerciales de l'agro-industrie pour redonner de l’autonomie aux paysans et des produits de qualité à chacun, le tout avec le moins de contraintes sur l'environnement.
Et maintenant vous pouvez goûter à ce pain fait à partir de céréales au four à pain de Tulip et Magali, qui ont créé l'association Resisténcia :
Place de la Cathédrale à Saint-Bertrand-de-Comminges.
Ouvert du mardi au samedi, de 10 h. à 13h.

Pour en savoir plus : http://www.petanielle.org/#petanielle-page-516
http://odysseedengrain-patesbio.fr/



Gascon, parla ta lenga !

logo
Malgré le couvre feu, les ateliers de gascon de la MJC de Saint-Gaudens sont maintenus en visioconférence et retardés à 18h.

Débutants : 1er et 3ème vendredi du mois, de 18h à 20h;
Confirmés : 2ème et 4ème vendredi du mois, de 18h à 20h.

Tarif : 40€ / trimestre + 20 € d'adhésion (le premier cours est gratuit).
Contact et inscriptions : www.mjc-st-gaudens.org Que vos i demoram !